Vous venez de faire l’acquisition d’une moto de collection.

Le port du casque est obligatoire pour tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur (art. R431-1 du code de la route).

C’est l’équipement de sécurité indispensable à tout motard.

Il vous durera quelques années.

Alors lequel choisir ?

 

Quel type de casque choisir ?

Tout dépend de la catégorie de moto que vous venez d’acquérir.

Les modèles ne manquent pas : casque jet, casque modulable, casque intégral ou casque tout-terrain.

Les accessoiristes spécialisés disposent d’un large choix de modèles à vous proposer.

Que vous soyez novice ou expérimenté, adapte de motos routières ou de motos off-road, cet équipement de protection sera le garant de votre sécurité sur routes ouvertes ou chemins de terre.

Le casque jet est le casque préféré des collectionneurs de scooters anciens. Ils ont tendance à opter pour un casque jet plus léger et idéal pour circuler durant la belle saison. Toutefois, il ne protège ni le visage, ni le menton.

Le casque modulable procure l’avantage de pouvoir être utilisé tout au long de l’année. En hiver, le casque est fermé, vous protégeant du froid, notamment lorsque vous roulez hors agglomération. En été, vous pouvez rouler la mentonnière relevée.

Le casque intégral vous couvre intégralement le visage. Veillez à opter pour un modèle de casque bien aéré, équipé de ventilations à l’arrière du casque, sur le menton et sur le front.

Le casque tout-terrain est destiné à la pratique de la moto tout-terrain (Cross, Enduro, Trial). Généralement les casques tout-terrain sont équipés d’une casquette de protection pour vous protéger des projections de pierres ou de boue.

 

Quel modèle de casque choisir ?

Il est toujours préférable d’essayer un casque avant l’achat.

Vous pourrez ainsi juger de sa taille et de son confort.

Pour déterminer la taille de votre casque, il vous faut mesurer la circonférence de votre tête juste au-dessus de vos yeux et rechercher la taille correspondante de votre casque.

Il ne doit surtout pas vous serrer au niveau des tempes.

Un casque trop petit ou trop grand vous procurera soit des douleurs, soit inversement n’offrira aucune protection en cas d’accident de la circulation.

Il vous faut donc acheter un casque bien ajusté au niveau de la mâchoire et des joues.

Optez pour la fermeture d’un casque avec une boucle micrométrique (il s’agit d’une languette en plastique crantée), pratique à serrer et desserrer d’une seule main, ou optez pour un casque avec une boucle « double D » pour un serrage plus précis.

Selon le budget alloué, vous pourrez opter pour un casque plus ou moins léger, procurant plus ou moins de confort et de maintien.

Pour les modèles de casque les moins onéreux, les coques sont en polycarbonate. Cette matière plastique est plutôt résistante bien que lourde. Les coques, pour les modèles les plus coûteux, sont en carbone ou fibre de carbone, fibre de verre ou kevlar les rendant plus légers et plus résistants aux chocs.

Selon l’utilisation que vous en aurez, assurez-vous que vous pourrez équiper votre casque d’accessoires : écran teinté en remplacement de l’écran incolore vendu d’origine, écran anti-rayures, écran anti-buée, système de ventilation, écran solaire rétractable, bavette limitant l’entrée d’air froid au niveau du menton, kit main-libre intégré avec connexion Bluetooth.

Bon à savoir :

Le poids d’un casque vous expose à des maux de tête, voire à d’éventuelles lésions des cervicales. Aussi, plus un casque est léger, plus vous apprécierez de rouler régulièrement, plus vite ou plus longtemps.

 

Nos recommandations utiles

Optez de préférence pour l’achat d’un casque neuf combinant sécurité, efficacité et confort.

Faites le choix d’un casque homologué ECE ou NF.

Il est déconseillé d’acheter un casque d’occasion, tout particulièrement lorsque vous ne connaissez pas votre vendeur.

La durée de vie moyenne d’un casque est de cinq ans et la réglementation en vigueur sur le port du casque évolue régulièrement.

Par ailleurs, un casque d’occasion a été plus ou moins utilisé.

Cela soulève tout naturellement des questions d’hygiène : bactéries, cheveux sales, maladies de peau, transpiration, propreté, …

En outre, il peut avoir subi un choc à la suite d’un accident de la route, ce qui le rendrait inutilisable.

Soyez donc vigilant, même si l’achat de ce casque est destiné à transporter un éventuel passager.

 

 

 

 

 

Quel casque choisir pour rouler en moto de collection ?

Publié le 04/05/2020

Auteur : Thierry de Franceschi – Mascotte Assurances

 

 

Mascotte Assurances est un spécialiste incontesté de l’assurance du véhicule de collection et de prestige.

Parce que nous partageons cette même passion, nous nous employons à vous apporter la qualité de service qui fait aujourd’hui notre réputation.

Nous vous proposerons des garanties d’assurance enrichies pour vous offrir un maximum de confort et vous permettre de prendre la route en toute quiétude.

Notre savoir-faire et notre parfaite connaissance du monde de la collection et de l’assurance du véhicule de collection et de prestige vous permettront de bénéficier de conseils personnalisés.

Nos conseillers sauront vous guider dans le choix de votre assurance auto ou moto de collection ou de votre assurance automobile de prestige.