Cette crise sanitaire sans précédent a limité les amateurs de véhicules anciens dans leurs déplacements de tous les jours au volant de leurs anciennes.

De nombreux collectionneurs trépignent à l’idée de ne pas circuler régulièrement avec leur véhicule de collection.

D’autres s’impatientent à l’idée de bientôt reprendre le volant.

Le déconfinement de la population est annoncé pour la date du 11 mai prochain.

Qu’en est-il jusqu’à cette date prévisible ?

 

D’ici là, restez vigilant dans vos déplacements

Cette dramatique situation sanitaire a conduit le gouvernement français à prendre des mesures inédites de réglementation de la circulation.

Confinés à leur domicile, bon nombre de collectionneurs de véhicules anciens de collection ont laissé leur véhicule stationné au garage ou sur la voie publique.

Depuis, seuls les déplacements pour cas de force majeure sont autorisés :

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu de l’activité professionnelle ;
  • Les déplacements pour effectuer des achats de matériels, fournitures indispensables à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité ;
  • Les consultations et soins médicaux ;
  • Les déplacements pour motif familial nécessaire ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile ;
  • Les déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Les déplacements pour participer à des missions d’intérêt général.

Vous pouvez donc user de ces quelques tolérances pour utiliser votre véhicule de collection.

N’oubliez pas toutefois d’informer préalablement votre assureur collection de vos déplacements liés aux seuls trajets domicile au lieu de travail et retour au domicile.

D’autre part, durant cette période  sans précédent, il n’est pas rare d’être contrôlé par les forces de l’ordre.

Alors surtout, n’omettez pas avant de monter à bord de votre véhicule de collection pour prendre la route de vous munir des documents suivants :

Et, veillez à respecter les gestes barrières.

 

Prenez garde aux contrôles routiers

Les contrôles routiers ont été renforcés depuis le 17 mars dernier dans le cadre de cette épidémie de coronavirus.

Les déplacements en voiture sont principalement autorisés pour se rendre sur son lieu de travail ou effectuer des courses de première nécessité lors qu’il n’y a pas de supermarché à proximité de votre domicile.

Les départs en week-ends ou en vacances sont eux interdits pendant cette période de confinement.

Les forces de l’ordre ont été mobilisées sur l’ensemble du territoire français pour dissuader les automobilistes de prendre régulièrement leur véhicule pour d’autres motifs que ceux autorisés.

Les contrôles routiers devraient être renforcés pour vérifier que chaque automobiliste est en règle et en possession de l’attestation d’assurance l’autorisant à effectuer son trajet.

 

BON A SAVOIR :

Prenez donc garde aux sanctions en cas de contrôle routier par policiers ou gendarmes.

En cas de non présentation du permis de conduire, de la carte grise ou de l’attestation d’assurance, une amende forfaitaire d’un montant de 38 € pourra vous être infligée.

En cas de non présentation de l’attestation de déplacement ou de sa version numérique, l’amende forfaitaire sera alors de 135 €.

L’amende en cas de non-présentation de l’attestation de déplacement ou d’une sortie non autorisée est de 135 € par passager, 200 € en cas de récidive dans un délai de 15 jours et 3750 € en cas de flagrant délit à plus de 3 reprises dans un délai de 30 jours, avec une peine de 6 mois de prison pouvant être potentiellement requise.

 

 

 

 

 

 

Ce que vous encourez au volant de votre voiture de collection en période de confinement

Publié le 27/04/2020

Auteur : Thierry de Franceschi – Mascotte Assurances