En matière de circulation routière, le non-respect des distances de sécurité est une infraction au code de la route.

Pour apprécier au mieux les distances à respecter, il faut distinguer la distance d’arrêt de la distance de sécurité.

La distance d’arrêt correspond à la distance parcourue par un véhicule durant le temps de réaction du conducteur, distance à laquelle il convient de rajouter la distance de freinage.

La distance de sécurité est la distance suffisante qu’il vous faut garder avec le véhicule qui vous précède.

Que dit précisément le code de la route ?

L’article R 412-12 du code de la route stipule notamment que lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d’arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d’autant plus grande que la vitesse est plus élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d’au moins deux secondes.

Hors agglomération, lorsque des véhicules ou des ensembles de véhicules, dont le poids total autorisé en charge dépasse 3,5 tonnes ou dont la longueur dépasse 7 mètres, se suivent à la même vitesse, la distance de sécurité doit être d’au moins 50 mètres.

Pour les ouvrages routiers [comme les autoroutes ou les tunnels] dont l’exploitation ou l’utilisation présente des risques particuliers, l’autorité investie du pouvoir de police peut imposer des distances de sécurité plus grandes entre les véhicules.

Qu’est-ce-que la distance d’arrêt ?

La distance d’arrêt équivaut à la distance parcourue pendant le temps de réaction du conducteur auquel se rajoute la distance de freinage.

Le temps de réaction correspond à la durée qui s’écoule entre le moment où l’obstacle surgit et celui où le conducteur réagit au volant de sa voiture.

Sa durée varie selon que l’on soit parfaitement reposé ou non. Elle est d’une seconde lorsque l’on est parfaitement reposé, ou de deux secondes lorsque l’on est fatigué ou en manque de sommeil. Elle passe à 3 secondes lorsque l’on a consommé de l’alcool ou lorsque l’on a fait usage de drogues illicites comme le cannabis.

Pendant ce laps de temps, aussi court soit-il, le véhicule poursuit sa route à la même vitesse.

Tout automobiliste peut facilement calculer la distance qu’il parcourt en une seconde en multipliant le chiffre des dizaines de sa vitesse par 3. Par exemple à une vitesse de 50 km/h, et en multipliant le chiffre des dizaines « 5 » par 3, on obtient une distance de près de 15 mètres par seconde.

A l’issue du temps de réaction, commence la distance de freinage.

Elle varie selon la vitesse, l’état mécanique du véhicule (système de freinage, pneumatiques, suspensions, …), l’état de la chaussée, la pente de la chaussée, les conditions météorologiques (temps sec, humidité, pluie battante, neige ou verglas…).

La distance d’arrêt est la distance parcourue pendant le temps de réaction à laquelle se rajoute la distance de freinage. Pour calculer la distance d’arrêt, il suffit de multiplier le chiffre des dizaines de la vitesse par lui-même. Par exemple, à une vitesse de 50 km/h, un véhicule parcourra 25 mètres pour s’arrêter.

Sur route mouillée, la distance d’arrêt est multipliée par 1,5. Par exemple, à une vitesse de 60 km/h, un véhicule parcourra 54 mètres pour s’arrêter.

Qu’est-ce-que la distance de sécurité ?

Elle correspond à la distance parcourue avec votre véhicule pendant environ 2 secondes.

Sur route, tout automobiliste doit laisser une distance de sécurité nécessaire avec le véhicule qui le précède.

Pour la calculer, il vous suffit de multiplier le chiffre des dizaines de la vitesse par 6. Par exemple, à 50 km/h, il vous faut multiplier le chiffre des dizaines « 5 » par 6. Il vous faudra laisser une distance de 30 mètres avec le véhicule qui vous précède.

Sur autoroute, il faut obligatoirement laisser 2 lignes de la bande d’arrêt d’urgence derrière le véhicule qui précède, soit approximativement 90 mètres.

38 m (ligne) + 14 m (espace) + 38 m (ligne) = 90 mètres

Bon à savoir :

Le non-respect d’une distance de sécurité suffisante est passible d’une amende forfaitaire de 135 € ainsi que de la perte de 3 points sur votre permis. Vous pouvez encourir une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Nos recommandations utiles

Force est de constater que les distances de sécurité ne sont pas toujours observées par bon nombre d’automobilistes.

Veillez à toujours respecter vos distances de sécurité au volant de votre ancienne.

Vous éviterez ainsi tout risque de collision ou de carambolage, ou encore une amende forfaitaire assortie d’un retrait de points.

Pensez aussi que quelques petites secondes peuvent sauver des vies…

 

 

 

 

Veillez à respecter vos distances de sécurité au volant de votre ancienne

Publié le 11/05/2020

Auteur : Thierry de Franceschi – Mascotte Assurances

 

 

 

 

 

 

Mascotte Assurances est un spécialiste incontesté de l’assurance du véhicule de collection et de prestige.

Parce que nous partageons cette même passion, nous nous employons à vous apporter la qualité de service qui fait aujourd’hui notre réputation.

Nous vous proposerons des garanties d’assurance enrichies pour vous offrir un maximum de confort et vous permettre de prendre la route en toute quiétude.

Notre savoir-faire et notre parfaite connaissance du monde de la collection et de l’assurance du véhicule de collection et de prestige vous permettront de bénéficier de conseils personnalisés.

Nos conseillers sauront vous guider dans le choix de votre assurance auto ou moto de collection ou de votre assurance automobile de prestige.