Marque : RENAULT
Modèle : DAUPHINE GORDINI
Ancienneté : 59 ans
Valeur : 5000€
Formule : CONFORT
Tarif annuel : 45€

ASSURANCE RENAULT DAUPHINE GORDINI, UN PEU D’HISTOIRE

Dans les années 1950, après le succès de la populaire Renaut 4 CV, les ménages français recherchaient des berlines plus spacieuses avec le phénomène du baby-boom, conjugué à l’accroissement du pouvoir d’achat.

Le constructeur Renault fort de ce constat, proposait dès 1956 une berline dénommé Renault Dauphine.

Le nom de Dauphine lui était trouvé quand un des collaborateurs de la Régie Renault travaillant sur le projet s’exclama lors d’une réunion de travail « La 4CV est la reine … La nouvelle venue ne peut être que la Dauphine ».
La Renault Dauphine était présentée au public en mars 1956.

Petite berline, la Dauphine atteignait une vitesse de pointe de 115 km/h.

Disposant d’un volume de coffre raisonnable et d’un habitacle relativement spacieux, la Renault Dauphine était proposée au prix de 5.540 francs.

Les commandes affluaient rapidement.

En 1957, la Renault Dauphine était la voiture la plus vendue en France et représentait à elle seule le tiers de la production annuelle du constructeur.

La même année, la Renault Dauphine était commercialisée dans sa version sportive.

La millionième Renault Dauphine était fabriquée en février 1960.

En 1961, la Renault Ondine venait compléter la gamme avec une finition luxueuse, suivie dès 1962 par la Dauphine 1093 qui ravissait une clientèle, désenchantée jusqu’alors de la Dauphine Gordini.

Cette même année signait l’arrivée de la Renault 8 qui prit progressivement la place de la Dauphine

La carrière de la Renault Dauphine s’achevait en 1967, après avoir passé la barre fatidique des deux millions d’exemplaires, ce qui constituait une première pour une voiture française.

La Dauphine avait dépassé sa reine, la Renault 4 CV.

De nos jours, la Renault Dauphine jouit d’une véritable côte d’amour auprès des collectionneurs, amateurs passionnés et nostalgiques de cette période et de cette automobile légendaire.